L'art de l'Aïkido
Vers l'homme unifié


Retrouvez le dernier essais de Michel Miri et explorez une nouvelle vision de l’art de l’aïkido


Acheter

Pour qui, pour quoi, ce livre


Ce livre a été réalisé pour tous les pratiquants et les personnes intéressées par l’art de l’Äkido. Il a été rédigé pour suggérer des idées à tous ceux qui éprouvent un sentiment de dispersion, sans arriver à répondre au besoin profond d’unification. Chacun sait que pour exprimer son potentiel, il y a l’impérieuse nécessité de mettre en action la totalité de ses forces.

Cette réflexion vise à comprendre comment, avec l’art de l’Aïkido, nous pouvons réaliser pleinement nos quatre plans : corporel ; émotionnel ; intellectuel et spirituel. Ce texte suggère quelques clés pour nous ouvrir à une meilleure connaissance de nous-mêmes et pour mieux comprendre les relations que nous entretenons avec nos semblables dans le dojo et dans la vie. L’objet de ce livre n’est pas d’apporter des solutions prêtes à l’emploi, mais d’ouvrir des voies de réflexion. Nous nous proposons de chercher, entre Occident et Extrême-Orient, quels sont les liens qui nous unissent et de comprendre comment nous pouvons réaliser l’unité du corps et de l’esprit.


Comme les arts, l’Aïkido participe ainsi à la réalisation de « l’homme total ». La nature nous a dotés d’un ensemble d’attributs constituant notre potentiel. Chaque disposition donnée par la nature se conjugue avec les autres, pour former un tout. L’individu a un corps constitué de différentes parties qui résonnent entre elles. Chaque partie concourt à la création de l’ensemble. Le corps doit à chacun de ses membres la faculté d’être un ensemble fort. Cela lui permet d’affronter les difficultés rencontrées. Le souffle primordial circule dans chaque partie, chacune a une fonction propre. Chaque partie remplit un rôle unique et contribue à animer le tout. Nous l’aurons compris, le collectif des parties renforce la totalité. L’être humain est plus que la somme de ses parties. Depuis toujours, les hommes savent confusément qu’ils doivent répondre un besoin d’unité sous peine de perdre le potentiel légué à leur naissance. L’ordre inflexible de la nature trouve là sa création, dans laquelle elle se dépasse. L’homme exprime avec force sa puissance, mettant en action toutes ses composantes. Tels sont les critères communs à toute l’humanité. De fait, nous pouvons considérer que ce sont bien toutes les parties qui constituent un tout cohérent et si une seule manque, l’ensemble est moins fort. Les parties entrant dans la composition du tout peuvent se réduire à quatre ensembles. Toutes les sous-parties sont contenues dans les quatre ensembles premiers. On peut comparer les quatre plans de l’homme aux quatre piliers d’un édifice : si un seul s’affaiblit, la totalité est ébranlée. Les quatre ensembles constituant le tout se déterminent comme suit : ce qui touche à la matière du corps, la diversité des émotions, les choses pensées de l’intelligence, et la faculté de pouvoir se relier à quelque chose d’autre via l’intuition, le spirituel.



 

“La vie nous offre quatre grands trésors
l’énergie du soleil et de la lune
le souffle mystérieux du ciel
le souffle mystérieux de la terre
le flux et le reflux des marées.
Il est indispensable que nous ayons une parfaite
connaissance de ces quatre grands trésors.”
Morihei Ueshiba